logo camping p

 

Réservez maintenant : 1.506.344.8531

Historique de l'île Miscou

Un peu d'histoire...

Misccaneauou, mot micmac qui signifie terre basse ou humide, est mentionné pour la première fois dans les récits de Samuel de Champlain au début du XVIIe siècle. L’Ile Miscou et ses magnifiques plages au sable blanc constituent l’un des secrets les mieux gardés de la province. Ile intrigante, Miscou reste l’un des rares endroits accessible du Nouveau-Brunswick où la nature est encore à l’état pur. Dans cet environnement au caractère sauvage, mer, vent et tranquillité sont au rendez-vous.

cabane pecheurMiscou, mot micmac qui signifie terre basse ou humide, est mentionné pour la première fois dans les récits de Samuel de Champlain au début du XVIIe siècle. L’Ile Miscou et ses magnifiques plages au sable blanc constituent l’un des secrets les mieux gardés de la province. Ile intrigante, Miscou reste l’un des rares endroits accessible du Nouveau-Brunswick où la nature est encore à l’état pur. Dans cet environnement au caractère sauvage, mer, vent et tranquillité sont au rendez-vous.

phare3« Loin de tout » est l’expression qui décrit le mieux cette structure patrimoniale reconnue par le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine. Le phare de l’île Miscou a été construit en 1856 à l’extrémité nord-est de la province, situé sur la baie des Chaleurs, membre du "Club des plus belles baies du monde". La tour originale en bois, de forme octogonale et encore en usage, est équipée d’une lentille Fresnel du troisième ordre. Ce phare monte la garde dans la beauté sauvage de l’île Miscou.

avionC'est non loin des plages de Miscou qu'en 1939 un avion russe y trouvait son salut. Partis de Moscou, deux Russes devaient atterrir à New-York. Un brouillard au-dessus du Labrador devait toutefois les faire dévier de leur trajectoire. Au crépuscule, il leur fallait trouver refuge. Ils ont miraculeusement réussi à se poser sur une terre qui leur était inconnue. Le matin du 30 avril, des habitants de Miscou découvraient sur la côte est, un petit bombardier rouge bimoteur. À son bord, les deux rescapés, indemnes, attendaient du secours.

L'île fait 20 km par 11 km et est entourée de 25 km de magnifiques plages au sable blanc constituant ainsi l'un des secrets les mieux gardés de la province.